Destination

Santa Cruz de Tenerife

Remise
Entrez une destination ou un hôtel
Dates en option
Remise

Nous avons fixé votre recherche à adults adultes et children enfants, étant donné la tranche d’âge des enfants pour cet hôtel

Nous avons fixé votre recherche à rooms chambres, adults adultes et children enfants, étant donné la tranche d’âge des enfants pour cet hôtel

Chambres

Découvrir les hôtels à Santa Cruz de Tenerife d’Iberostar

L’une des principales destinations touristiques des Canaries est son effervescente capitale, Santa Cruz de Tenerife, située au bord de l’océan Atlantique et à proximité du massif d’Anaga. Outre ses magnifiques plages, cette ville dynamique propose également au voyageur de découvrir ses richesses architecturales et naturelles. Afin d’admirer ses atouts dans le plus grand confort, nous vous présentons l’Iberostar Heritage Grand Mencey, un hôtel de luxe proposant des chambres confortables et tous les services pour profiter d’une incroyable escapade dans le nord de Tenerife.

Un véritable complexe à Tenerife répondant aux normes de qualité les plus strictes à la hauteur de tous les trésors qu’abrite l’île pointue. Nous vous invitons à les découvrir dans les paragraphes qui suivent.

  • Pays: Espagne
  • Heure:
  • Change: Euro
  • Voltage: 220 V

Découvrez Santa Cruz de Tenerife

Que voir à Santa Cruz de Tenerife?

Pour découvrir Santa Cruz de Tenerife de la meilleure des façons, démarrez votre itinéraire piéton sur la Plaza de España, où se rejoignent les principales avenues de la ville. Le siège de la mairie de Tenerife fait partie des bâtiments les plus imposants de la ville. Arborant une architecture néoclassique, son intérieur est art déco. Il abrite également l’Office municipal de tourisme, un lieu idéal pour obtenir des informations sur les meilleures visites et activités à Tenerife.  

Non loin de la place, le visiteur pourra accéder au port, l’un des plus importants du pays et d’Europe en termes de trafic maritime. Un ancien petit phare se dresse sur l’ancien quai ; il a fonctionné jusqu’en 1836, témoignant de l’intense activité portuaire passée et présente. En quittant la Plaza de España via l’avenue Bravo Murillo, on accède à la Plaza de la Iglesia.

 Elle abrite l’église Nuestra Señora de la Concepción, le principal lieu de culte de la ville (datant du XVIe siècle et reconstruit entre les XVIIe et XVIIIe siècles).  Ses cinq nefs exhibent les étendards saisis à l’amiral Nelson lors de l’attaque qu’il a menée contre la capitale de l’île en 1797, ainsi que la croix d’Alonso Fernández de Lugo qui a donné son nom à la ville.

Les abords de cette église accueillent divers palais, —dont celui de la compagnie de tabac La Tinerfeña datant de 1880— et de grandes maisons traditionnelles canariennes.

Non loin de là se trouve la fontaine de Morales (1838), située à côté du Musée de la Nature et de l’Homme qu’abrite l’ancien « Hospital de los Desamparados » (hôpital des laissés-pour-compte) (XVIIIe siècle). En suivant l’avenue qui longe le quai, on découvre l’étonnant Auditorium de Tenerife, conçu par l’architecte Santiago Calatrava.

Le château de San Juan (XVIIe siècle) se trouve à proximité. Tenerife abrite bien d’autres constructions fortifiées comme le château de San Cristóbal (1570) et le château de Paso Alto, où l’amiral Nelson a perdu la bataille et son bras droit en 1797.

De retour à la Plaza de España et en remontant la rue adjacente, on arrive à la Plaza de la Candelaria sur laquelle se dresse un monument en marbre de Carrare consacré à la Virgen de la Candelaria, la —sainte patronne des Canaries—, que le sculpteur italien Canova a réalisé au XVIIIe siècle. Vous pouvez également y visiter le Palais de Carta (1721-1752), un magnifique bâtiment intégrant des éléments mudéjars et flamencos qui a été déclaré Bien d’intérêt culturel en 1947.

L’emblématique Plaza del General Weyler —agrémentée de parterres de fleurs et d’une fontaine—, l’église de San Francisco, une —construction baroque datant de 1680 située sur la place homonyme—, et le Musée municipal des Beaux-Arts méritent également qu’on s’y attarde.

Que faire à Santa Cruz de Tenerife?

Quand vient le moment de se détendre, les superbes plages de Santa Cruz de Tenerife entrent en scène. L’une des plus fréquentées est celle de Las Teresitas, située à 7 km du centre de la ville ; Las Gaviotas est une plage de sable noir ; celle du Roque de las Bodegas est entourée d’impressionnantes falaises ; la plage de Benijo se trouve au milieu d’un environnement protégé et est considérée comme l’une des plus belles plages des Canaries ; Los Llanos est une petite plage de petits cailloux et de sable noirs de —60 m de long et de 70 m de large— située à 2,5 km de Santa Cruz où les vagues sont modérées ; Tabaiba est une plage semi-urbaine au sable fin noir et aux eaux tranquilles.

De plus, Santa Cruz abrite le parc maritime César Manrique, un espace de piscines d’eau salée qui s’étend sur plus de 22 000 m².

Cela dit, la capitale de Tenerife a bien plus à offrir que des vacances au soleil et à la plage. En effet, les amateurs de trekking pourront emprunter les superbes sentiers de randonnée du nord de Tenerife pour arpenter le massif d’Anaga.

En parlant de nature, le parc national du Teide est un élément incontournable de l’île, c’est l’espace naturel le plus important de l’île et de Santa Cruz de Tenerife qui ne se trouve qu’à 70 km. Ce parc abrite le volcan qui lui donne son nom et qui est le plus haut pic d’Espagne.

Parmi les fêtes populaires du nord de Tenerife, il ne faut pas manquer le Carnaval de Santa Cruz de Tenerife qui est considéré comme le plus populaire et le plus célèbre au monde après celui de Rio de Janeiro au Brésil. Cette fête se caractérise par ses magnifiques costumes et ses troupes, « rondallas » (groupes musicaux) et défilés. Déclaré Fête d’intérêt touristique international, il attire chaque année des milliers de visiteurs.

Enfin, n’oublions pas que Santa Cruz de Tenerife est l’endroit idéal pour savourer les plats typiques de la cuisine canarienne : les « ranchos » (un ragoût typique au porc), les pommes de terre ridées, les mojos (dont le « mojo picón », sauce piquante emblématique), de délicieux poissons et fruits de mer frais. Les plus gourmands pourront goûter au gâteau de cheveux d’ange, au « frangollo » au miel (un gâteau typique à base de maïs) ou aux beignets de patate douce aux amandes.